Accueil > PUBLICATIONS > Publication de la Resonance Science Foundation

Publication de la Resonance Science Foundation

La mémoire de l’eau une nouvelle fois démontrée

BiologieBiophysiqueEauMémoire Oct 27, 2020

Par William Brown, biophysicien à la RSF, octobre 2018

Après les travaux du Dr Benveniste et du Dr Masaru Emoto, une équipe allemande de "l'Aerospace Institute" de Stuttgart démontrent la Mémoire de l’Eau.

Une nouvelle découverte révolutionnaire a été faite à l’aide de la ressource la plus basique qui soit. Des scientifiques ont découvert ce qu’ils ont appelé « La Découverte du Millénaire », et une immense révélation pour la conscience humaine.

Des scientifiques Allemands pensent maintenant que l’eau a une mémoire, signifiant que quelque chose auparavant vu comme une simple commodité a maintenant été examinée de plus près et a exposé au grand jour une révélation scientifique, dévoilant une époustouflante vérité.

En examinant des gouttes d’eau individuellement à un grossissement incroyablement élevé, les scientifiques ont été capables de voir physiquement que chaque goutte d’eau a sa propre configuration microscopique, chacune différenciable de l’autre et particulièrement belle.

Une expérimentation scientifique a été menée où on a demandé à un groupe d'étudiants de prélever une goutte d’eau provenant du même contenant, tous au même moment. À travers un étroit examen de chaque goutte séparément, on voit que chaque goutte produit des images différentes.

Une seconde expérience a ensuite été menée où une fleur a été plongée dans un récipient contenant de l’eau, puis après un certain moment on y a prélevé une goutte d’eau afin de l’examiner. La résultante fut un dessin fascinant une fois immensément grossis, mais toutes les gouttes de cette eau représentaient le même dessin.

Lorsque la même expérience a été réalisée avec une espèce différente de fleur, un autre dessin était dessiné par toutes les gouttes d’eau du vase, démontrant par conséquent qu’une fleur spécifique imprime sa signature dans chacune des gouttes d’eau.

De part cette découverte qui montre que l’eau a bien une mémoire, selon les scientifiques, une nouvelle perception de l’eau peut être établie.

Les scientifiques Allemands pensent qu’au fur et à mesure que l’eau voyage elle accumule et conserve les informations de tous les endroits à travers lesquels elle a voyagé, ce qui peut alors connecter les gens à de nombreux lieux différents et de sources d’informations lorsqu’ils boivent cette eau, en fonction du périple qu’elle a vécu.

Cela a même été comparé au corps humain, lesquels sont incroyablement unique, et possédant leur ADN respectif sans pareil. Etant donné que le corps humain est constitué à 70% d’eau, nous pourrions en tirer la conclusion, d’après ces nouvelles découvertes, que les larmes humaines peuvent conserver la mémoire unique d’un être, de par le fait que la réserve d’eau du corps abrite une réserve entière d’information liée à l’expérience de l’individu.

En partant du postulat que tout le monde est globalement connecté par l’eau présente dans le corps humain, à travers lequel elle circule et capte les informations présentes sur son trajet, en les stockant systématiquement, au fur et à mesure de son voyage.

Retour VIDÉOS - ARTICLES - BIBLIOGRAPHIE

Ce site utlise des cookies pour réaliser des statistiques de navigation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ses cookies Oui Non en savoir plus et gérer vos cookies